27 octobre 2016

Marianne Meylan

Récemment diplômée, elle est une des rares femmes a exercer la profession de technologue du lait. Son sourire et son sens de l’humour lui ont permis de faire sa place dans un milieu essentiellement composé d’hommes. Mais son quotidien n’est pas uniquement rythmé par la fabrication de vacherin Mt-d’Or ou de gruyère, la jeune fromagère s’occupe également de la conception et de la promotion de yoghurt, beurre et autres produits de la laiterie du village.

27 octobre 2016

5 122 vues